© 2023 par Luc Morin. Créé avec Wix.com

  • facebook-square
  • Flickr Black Square
  • Twitter Square
  • Pinterest Black Square

. Ateliers coopératifs avec les étudiants .

Septembre, début de l’année scolaire, j’interviens auprès des promotions bac +1 et bac+3, auprès de l’école WIS (internet et formation web), de l’école EPSI (sciences informatiques), et de l’école des Établières (communication, web, marketing, ressources humaines).

 

2 objectifs !

> D’abord que les étudiants apprennent à se connaître. En début d’année, rien de tel qu’un atelier ludique pour briser la glace et construire une cohésion dans la nouvelle promotion, avec les nouveaux et anciens élèves.

> Ensuite faire découvrir aux étudiants les jeux coopératifs, ces jeux où l’on ne peut réussir qu’en oeuvrant ensemble, et leur donner des outils de réflexion sur leur posture au sein d’une équipe.

 

 

 

Voici une petite réflexion globale sur les 7 ateliers que j’ai proposés cette année :

 

Au début les étudiants sont un peu perdus, certains arrivent déjà avec peu de repères sur leur nouvel établissement ou sur le milieu universitaire, et j’ajoute à leur perplexité (ou leur curiosité) en les mettant dans une situation peu habituelle : jouer, bouger, s’exprimer sur ses ressentis, dessiner !

 

Mais au fur et à mesure de la séance et des jeux, la mise au défi fonctionne : ils se prennent au jeu, font l’expérience de la frustration, de la réussite, de l’échec, ils essayent de trouver leur place, ils expérimentent différentes techniques, utilisent leur créativité et leur sens de l’écoute.

 

 

 

 

C’est plus ou moins facile en fonction des jeux et des groupes.

Parfois, certains se sentent en manque de cadre, la flexibilité de mes consignes (pour laisser un espace de créativité), les met dans une situation inconfortable de chaos, dont ils doivent se dépêtrer sans mon aide.

 

Après chaque jeu, un moment de débrief leur permet de tirer eux-mêmes les conclusions sur l’organisation, la répartition des tâches, la coopération dans leur équipe, etc. Mais je les interroge aussi sur leurs postures : quelle place j’ai occupé ? ai-je plus ou moins pris la parole ? etc. Ainsi que sur leurs ressentis : frustrant ? drôle ? facile ? confortable ou pas confortable ?

Pas facile de s’exprimer, alors le dessin et l’écriture sont les bienvenus !

 

 

 

Pour moi, ces ateliers sont super drôles et agréables à organiser. Et pour eux ?

 

J’ai récolté quelques petites pépites de la bouche de certains étudiants (de celles qui me convainquent de continuer à proposer ce genre d’ateliers) :

« Je trouve ça bien de pouvoir s’exprimer un à un sur ce qui s’est passé, on a pas souvent l’occasion de tout mettre à plat comme ça. »

« C’est frustrant, je me rends compte que c’est dur pour moi d’échouer, mais avec l’équipe on s’est soutenus, je sens que j’ai besoin des autres dans ces cas-là »

« J’étais surpris qu’on me fasse autant confiance, alors que personne ne me connaissait ! ».

« Je me sens rassuré par rapport à l’année à venir, j’étais anxieux mais maintenant je sais que je vais me faire des amis »

 

Bonne rentrée à tous !

Please reload

Posts Récents
Please reload

Archives
Please reload